↑ Retour à Artistes

SOLO PASCAL LEFEUVRE

Pascal LEFEUVRE – « Au coeur de la vielle»

Pascal lefeuvre

Pascal lefeuvre

Depuis bientôt 40 ans, Pascal Lefeuvre, explore les musiques du Sud, savantes, populaires, improvisées, anciennes, actuelles, à venir …Il a créé, participé, dirigé plusieurs formations – éclatant son jeu instrumental vers de multiples directions. Aujourd’hui, la vielle solo, s’impose à lui, somme de toutes ces expériences, vers un jeu orchestral au coeur de l’instrument.

Ce concert est un voyage ponctué de suites modales allant crescendo, intégrant rythmes, mélodies, influences des quatre coins de la terre – Turquie, France, Caraïbes, Maghreb, Brazil … Bourdons et rythmiques inondent l’assistance d’un tapis tonique et changeant, au dessus mélodies, chants s’enchaînent, variations, réponses, c’est la danse transe .

Des mélodies appartenant à tous, quelques standards, d’autres qui pourraient l’être… le deviendront peu-être. Elles sont belles, rythmées, exotiques, familières, souvent inédites à la vielle – elles existent, certaines depuis fort longtemps, d’autres plus récentes, elles sont faites pour être jouées – rejouées. Quelques compositions d’aujourd’hui peuvent émailler ce concert.

 

 

Pascal LEFEUVRE – vielliste

Il y a deux aspects dans la figure de ce musicien français. Sa grande qualité d’interprète au service de répertoires aussi dissemblables apparemment, pour le moins chronologiquement, que sont la musique médiévale et contemporaine, et sa capacité comme directeur artistique, de concevoir des projets nouveaux et uniques en leurs genres.

L’intérêt de tous ces travaux réside aussi dans l’utilisation inhabituelle de l’instrument.

Pascal Lefeuvre est un des interprètes viellistes les plus importants dans le panorama musical mondial. Son étude rigoureuse de la vielle a supposé un nouveau concept de l’instrument et son adhésion aux musiques actuelles.

Il commence en 78 avec la création du duo, trio «Le Meur / Lefeuvre / Bossoutrot », où on dénote déjà la recherche d’un répertoire moderne pour la vielle, et qui va se réaliser dans d’autres formations qui naissent au début des années 80 : «NOÉ jazz trio», où la vielle est leader et soliste dans un trio jazz.

En 1986 il fonde, avec Maurice Moncozet, l’un des groupes les plus importants et rigoureux dans le traitement de la musique médiévale «l’Ensemble Tre Fontane», qui a enregistré 11 cds et des centaines de concerts à travers le monde, et réalisé en 1998 le spectacle «Luz de la Mediterranía», avec l’ensemble Eduardo Paniagua.

La création en 1992 du «Viellistic Orchestra » (huit vielles, contrebasse, percussions), dont il est directeur, suppose un nouveau chemin dans la valorisation de l’instrument. Cet orchestre insolite a enregistré 5 disques (tous sous le label « Alba musica », fondé en 93 par Lefeuvre). Depuis son premier volume « 1000 ans déjà ! », sur lequel on peut écouter un répertoire allant de mélodies médiévales, aux adaptations des duos de violon de B Bartok (adaptations déjà réalisées en 84 avec le duo Regef / Lefeuvre), jusqu’à son ultime et récent travail discographique (un enregistrement réalisé au cours de la tournée de cet orchestre au Japon), la discographie de cet orchestre est une consultation obligatoire pour entrer dans le répertoire de la vielle. Les arrangements et les adaptations surprenantes de Lefeuvre parviennent à créer un maximum de cohérence à ces cinq disques qui contiennent des répertoires variés : musique médiévale, musique baroque, des partitions contemporaines ou jazz de S. Yoshida, J. Marc Padovani, E. Rolin, D. Tosi, V. Clastrier ou P. Lefeuvre.

Sa qualité d’interprète s’estime d’une façon exceptionnelle dans tous ses projets discographiques en formation de duo ou trio. Avec Erik Baron il a enregistré en 1995 «Tierkreiss», prodigieuse adaptation d’une composition de K. Stockhausen pour vielle et basse électrique. Avec G. Kurtág en 1996 «Premiers pas», une rencontre entre l’univers électroacoustique des synthétiseurs de György Kurtág et de cet instrument millénaire qu’est la vielle. Un disque dense et suggestif qui crée un univers sonore très personnel. Avec Luis Delgado il réalise en 1997 «Sol y Sombra», un enregistrement qui s’attache à l’univers arabo-andalou qui intéresse tant ces deux interprètes et en 2002 avec le chanteur marocain El Arabí Serghini Mohamed le cd «Ryâd al hubb». Pascal Lefeuvre a été invité dans de nombreux pays européens (Espagne, Italie, Belgique, Pologne, Allemagne, Portugal…) en Afrique (Maroc, Tunisie, Tanzanie), au Japon et au Brésil. Depuis 2003, il a créé Trob’Art Project, joué en duo avec German Diaz, Michel Macias, Carlinhos Antunes, des musiciens brésiliens (Joao Parahiba, Jorge Pena) ; turc (Muammer Ketencoglu), grec (Petros Tabouris), marocain (Driss El Maloumi),……

Aujoud’hui, P Lefeuvre consacre son étude à de nouveaux programmes, nouvelles musiques en duo avec, Thomas Bienabe, John Kenny, Etienne Rolin… , trio et + avec L’ensemble Tre Fontane, – trio Ch’Oc – Zanzibar Cie…
Rencontres, voyages multiples qui ont en commun la recherche d’expressions nouvelles pour l’instrument à travers et au service de nouveaux répertoires et compositions ; sans oublier – élément fondamental pour bien comprendre l’artiste – la notion de plaisir et de partage.

 

 

  1. 2pascal
  2. 2pl
  3. pl anim ste Eulalie 3:12 3
  4. DSC0133
  5. image001
  6. IMG 3976
  7. IMG 4012
  8. IMG 4005
  9. IMG 3983
  10. IMG 3978
  11. main
  12. Pasc 012
  13. pl solo trf
  14. PL
  15. solo bendir pl
  16. pas
  17. figurines2
  18. Photo 185
  19. PL0024

 

  • disponible toute l’année,
  • ouvert aux invités.
  • Genre : musiques du monde, improvisation, jazz
  • Concert durée 40/60/90mn et variable
  • actions pédagogiques
  • photos
  • CV

 

 

Discographie

Pascal Lefeuvre & co – Zanzibar / « Punta d’l mol » (Alba Musica – AL0116) – 2016 – Zanzibar / Pascal Lefeuvre Cie (Alba Musica – AL0109) –  2009 – Trob’Art Project (Alba Musica – L’Autre Distribution – AL0104) –  2004 – Trio El Arabi / Lefeuvre / Delgado – “Riyâd al hubb” (Daquí/Harmonia Mundi – …

Voir la page »