↑ Revenir à Boutique Alba Musica

CD – Ensemble Tre Fontane

CD – Ensemble Tre Fontane

– « Jaufre Rudel – troubadour de Blaye »  (Alba Musica – AL01312) 2012
– “Musiques à la cour d’Aliénor d’Aquitaine » (Alba Musica – AL01207) 2007
– “Florilège” (Alba Musica – AL0199) 1999
– “Luz de la Mediterranía” (Alba Musica – AL0198) -1998
– “le codex Las Huelgas” (Alba Musica  – AL0397) – 1997
– “Guillaume de Machaut et le codex Faënza” (Alba Musica  – AL0694 ) – 1994
–  “L’art des jongleurs” vol. 3 « l’intégrale des estampies italiennes » (Alba Musica  – AL0794 ) – 1994
– “Le chant des troubadours”vol2 « les troubadours du Périgord » (Alba Musica – AL0593) – 1993
– “Le chant des troubadours”  vol 1, “les troubadours aquitains”(Alba Musica  – AL0491 ) – 1991
– « L’art des jongleurs  » volume 2 (Alba Musica  – AL0389 ) – 1989
– « Contes du moyen-âge danses des jongleurs » (Alba Musica  – AL0288 ) – 1988
– « L’art des jongleurs » volume 1 (Alba Musica  – AL0187 ) – 1987

 

Ecoutez des extraits

Jaufré Rudel – la croisade d’Amour – AL1312 – 15€
PROMOTION
20% = 12€

L’ensemble Tre Fontane rejoint l’âme vagabonde du poète et nous entraîne avec elle « com la naus en l’onda   » dans sa croisade d’amour. Nous voguons, au rythme palpitant de ses chants et de ses mélodies, poussés par le souffle langoureux de ses vers, pour aborder les rives de l’Orient où on perçoit l’ombre mouvante de la comtesse de Tripoli…
Jaufre Rudel retrouve là, en public, bien plus que sa légende, la pleine mesure de son chant.

Les titres
1/ Quan lo rossinhols el folhos… – Jaufre Rudel        12’09”
& Nassimou Gharnata ya liloun – Bahjat Hassan
2/ Non sap chantar qui so non di – Jaufre Rudel           5’31”
3/ Pro ai del chan essenhadors… – Jaufre Rudel/Marcabru        5’54”
4/ Farai un vers de dreit nien – Guillaume IX d’Aquitaine/Marcabru        5’22”
5/ Odkor al houb – Daoud Housni         5’51”
6/ Quan lo rius de la fontana &  Bilaya – Jaufre Rudel / Anonyme          7’01”
7/ Belhs m’es l’estius e’l temps floritz – Jaufre Rudel/Peirol         4’08”
8/ Malaa lehadouka Assilah – Maïssa al Aïtafi azra –  Cheikh Ali Adarwich
& Lanquan li jorn son lonc en mai – Jaufre Rudel         17’01”

Maurie Moncozet : chant, rebec, nay, saz. Pascal Lefeuvre : vielle à roue. Thomas Bienabe : luth, citole
Enregistré en concert en l’église de Ste Hilaire de Villefranche – Deux Sèvres – 6 aout 2011- production pour Alba Musica : CARMA Productions – Photos : Laurence Benne  – Avec l’aide du Conseil Régional d’Aquitaine.

Jaufré Rudel-AL1312 PROMOTION 20% = 12€ :

Ecoutez des extraits

Musiques à la cour d’Aliénor d’Aquitaine – AL1207 – 15€
PROMOTION
20% = 12€

Pour réaliser ce concert, nous avons consulté de nombreux documents sur “la vie et l’oeuvre” d’Aliénor, il en ressort un grand choix de répertoires possible.
Pour évoquer ces voyages multiples, sa généalogie, le choix s’est orienté, par goût artistique vers le sud de l’Europe.
Tout d’abord les troubadours, ils sont les artistes qui ont marqué sa vie : dans la famille, Guillaume IX, Richard Cœur de Lion, et autour : Gaulcelm Faidit, Rigaud de Barbezieux, Bertrand de Born et bien sûr Bernat de Ventadorn. Les trouvères suivent, naturellement : Thibaud de Champagne, Chrétien de Troyes, Gace Brulé… puis … les voyages nombreux vers l’Espagne par exemple, le monastère et le codex de Las Huelgas, fondé par sa fille mariée au roi Alphonse VII…

Les titres
1/ Ab la dolçor – Guillaume IX d’Aquitaine 5’18”
2/Ja nuls – Richard coeur de lion 4’00”
3/ Fort chausa – Gaucelm Faidit 7’43”
4/ Estampie anglaise – anonyme 3’48”
5/ Aussi comme l’unicorn – Thibaut de Champagne 4’52”
6/ Amour, tenson et bataille – Chrétien de Troyes 3’57”
7/ Quand noif – Gace Brulé 6’37”
8/ De monte lapis – anonyme 3’45”
9/ Casta Catholica – codex Las Huelgas 2’00”
10/ Atressi comme Percevaus – Rigaud de Barbezieux 6’23”
11/Quand l’herba fresca – Bernard de Ventadorn 5’59”
12/ Ab lo cor triste – anonyme 8’45”

Romie Estèves : chant – Pascal Lefeuvre : vielle à roue – Thomas Bienabe : luth, citole
Enregistré en l’église de Mazerac – Gironde – en aout 2007, par Jean Pierre Cazade production pour Alba Musica : CARMA Productions, c p Photos : Laurence Benne – Avec l’aide du Conseil Régional d’Aquitaine, de la municipalité de Castets en Dorthe.

Aliénor d’Aquitaine-AL1207 PROMOTION 20% = 12€ :

Ecoutez des extraits

Luz de la Mediterranía – 15€ – AL0198

De la Occitania a l’Andalucía medieval – Chants des troubadours, Nuba arabo-andalouse et Cantigas de Santa-Maria d’Alphonse X le sage (XIIIe siècle)

Deux ensembles, l\’un espagnol, l\’autre français en compagnie d\’un soliste marocain tentent de recréer aussi simplement que possible ce que l\’histoire dit avoir existé : la rencontre des troubadours et des musiciens arabo-andalous dans une cour du XIIIe siècle., celle d\’Alphonse X le Sage.

Les titres
1• “Muitas vegadas o dem’ enganados…” 4’07” – (Cantiga de Almería – n°192 – Alphonse X le sage – 1221-1284)
2• “Si’us quèr conselh, bèla amia Alamanda…” 7’45” – (Guiraud de Bornelh – …1162-1199)
3• “Consirós cant e planc e plor…” 5’58” – (Guilhem de Berguedan – …1138-1192)
• “Sobelos fondos do mar…” 7’21” – (cantiga de Tunez – n°193 – Alphonse X le sage)
5• “Tres enemics e dos mals senhors ai…” 5’02” – (Uc de St Cirq – …1217-1253 )
Nûba ‘USHSHAQ (nuba des amants)
6 à 9• Mîzân Bsît 9’36”
10 à 13• Mîzân qâ’im wa-nisf 7’59”
14 à 18• Mîzân btâyhî 12’02”
19• “Oi! altas undas que venetz sus la mar…” 6’36” – ( Raimbaut de Vaqueiras – …1180-1205…)
Hermine HUGUENEL : chant • EL ARABí Serghini Mohammed : chant, violon alto, derbouka, tar.<br> Cesar CARAZO : chant, vièle à archet • Eduardo PANIAGUA : flûtes, quanun, chant, Pascal LEFEUVRE : vielle à roue • Maurice MONCOZET : flûtes, chalemie, chant • Paula VEGA : chant, Luis DELGADO : luth andalou, bendir, percussions • Thomas BIENABE : luth
Enregistré en l’église d’Audrix, en janvier 98, par Pascal Monjanel Fotografias/Photos Laurence Benne – Coedita/Coéditeurs : PNEUMA / ALBA MUSICA

Luz de la Mediterranía-AL0198 :

Ecoutez des extraits

Florilège – AL0199 – 15€

…Extraits des programmes de concerts : Chants des trobairitz, chants séfarades, Nûba, Cantigas de Santa Maria, estampies…

Avec Hermine HUGUENEL : chant – Maurice MONCOZET : flûtes, chalemie, chant – Pascal LEFEUVRE : vielle à roue – Thomas BIENABE : luth, et la participation de l’Ensemble Vocal les DAMES DE CHOUR, direction : Alan BENNET, Luis DELGADO : luth, percussions , El ARABI Serghini : chant, violon alto, percussions , .Jacky DETRAZ : percussions, Cesar CARAZO : chant, vièle à archet Eduardo PANIAGUA : quanun, flûtes.

Les titres
1/ La rosa enflorece – chant séfarade anonyme – 6’12 »
2/ Y una madre – chant séfarade anonyme – 2’15 »
3/ Tre fontane – estampie italienne anonyme – 2’49 »
4/ Quan vei lo pratz verdesir – trobairitz anonyme – 4’42 »
5/ O Maria maris stella – codex Las Huelgas – 4’28 »
6/ Flos de spina procreatur – codex Las Huelgas – 2’29 »
7/ Catholicorum concio sumo – codex Las Huelgas – 3’24 »
8/ Como poden per sas culpas – Cantiga de Sta Maria – 3’22 »
9/ Nuba Uschacq – Mizan qa’im wa nisf – arabo andalou – 3’44 »
10/ Nuba Uschacq – Mizan Betahi – arabo andalou – 9’30 »
11/ Oi! altas onda – Raimbaut de Vaqueiras – 6’36 »

Enregistré dans les églises d’Audix, Urval, St Jacques de Chatellerault, en concert au festival d’Elche (Alicante), entre octobre 97 et novembre 98

épuisé, disponible en « collector »
Florilège – AL0199 – 15€ :

Ecoutez des extraits

Le Codex Las Huelgas – AL0297  – 15€

Avec l’ensemble Vocal « DAMES DE CHOEUR » « .La confrontation du fac-similé du Ms original avec les transcriptions qui en ont été faites, montre que les solutions peuvent être assez nombreuses. Pour ce qui est de l’ornementation du chant soliste, nous nous sommes laissés guider par nos connaissances du chant grégorien, et des écrits des théoriciens médiévaux comme Jehan des Murs, Maître Lambert (Pseudo Aristote) et Jérôme de Moravie sur le sens qu’il convenait de donner aux signes d’ornementation. ». Alan Bennett

Les titres
1/ Fa fa mi / Ut re mi 0’54”
2/ Hec est mater Domini 3’10”
3/ O gloriosa Dei genitrix 4’31”
4/ O Maria maris stella / O Maria davitica 4’30”
5/ Salve virgo virginum / O dulcissime virgo 3’33”
6/ Ave maris stella 2’52″
7/ O Maria virgo regia 2’30”
8/ Iam 3’41”
9/ Alpha bovi 3’42”
10/ O monialis concio 5’51”
11/ Catholicorum concio summo 6’58”
12/ Flos de spina procreatur 2’33”
13/ Sanctus 4’25”
14/ Benedicamus domino 1’36”
Dames de chœur : Direction : Alan Bennett • Soliste soprano : Hermine Huguenel Ensemble Tre Fontane : Pascal Lefeuvre : vielle à roue, Maurice Moncozet : flûtes, chalèmie , Thomas Bienabe : luth.
Enregistré à l’église d’Audrix en Périgord, en octobre 97, par Pascal Monjanel assisté d’Anne Ducourau . Co-production pour Alba Musica : CARMA Productions, UVPCA. Avec le soutien du Conseil Régional d’Aquitaine, de l’ADAM24, et de la municipalité d’Audrix en Périgord. Photos : Laurence Benne.

Codex Las Huelgas – AL0297 :

Ecoutez des extraits

Machaut & le Codex Faenza – AL0694  – 15€

G. de Machaut – J.da Bologna – A. Zacara da Teramo
« .La découverte en 1939 de ce Codex , fut essentielle pour informer les musiciens d’aujourd’hui quant à la pratique instrumentale du moyen-âge. Il contient des versions ornées, vraisemblablement pour instruments à clavier, d’ouvres vocales, des compositeurs français et italiens de l’Ars Nova, période musicale au cours de laquelle on assista à une évolution considérable dans la notation musicale, l’emploi du rythme et des techniques de composition. ». Alan Bennett
textes en français, anglais, allemand
1 Je sui aussi (G. de Machaut)
2 Io me son (Codex Faenza – J. da Bologna)
3 Mes esprits se combat (G. de Machaut)
4 Alquila altera (Codex Faenza – Jacopo da Bologna)
5 Rosetta (Codex Faenza – Antonio Zacara da Teramo)
6 Hont paour (Codex Faenza – G. de Machaut)
7 De toutes flors (Codex Faenza – G. de Machaut)
8 Non na el so amante (Codex Faenza – J. da Bologna)
9 O Ciecho mondo (Codex Faenza – J. da Bologna)
10 Un fior (Codex Faenza – Antonio Zacara da Teramo)
Biaute qui toutes autres pere (G. de Machaut)
11 Doulz amis (G. de Machaut)
Thomas Bienabe : oud – Pascal Lefeuvre : vielle à roue – Hervé Berteaux : flûtes à bec et sourdeline. – Prise de son, mixage : Christian Laborde, maquette : Hervé Saraïs, photo : Laurence Benne – Enregistré en septembre 1993 au studio Christian Laborde (47) – Co-production : “Àlba Musica” – CARMA productions & UVPCA . Avec l’aide du Conseil Régional d’Aquitaine et du Conseil général de la Gironde.
Machaut & le Codex Faenza – AL0694 :

  Contes du Moyen-âge et danses des jongleurs – AL0288  – 7€

L’ENSEMBLE TRE FONTANE & KOLDO AMESTOY
Face A : quatre contes du moyen-âge mis en musique : le regret tardif, la louve et le baiser, l’âne malchanceux, le roi et le conteur.
Face B : estampies italiennes : trotto, la manfredina, satlarelos III, II, IV, gaetta, lamento di tristano
Pascal Lefeuvre : vielle à roue – Maurice Moncozet : flûtes, chalemie – Jacques Détraz : derbouka, tablas, tambour à anneaux, bendhir – .Enregistré dans les studios de radio France Bordeaux Gironde par Michel Vacher en 1988.

– N’existe pas en CD, uniquement K7.

Contes du Moyen-âge et danses des jongleurs – AL0288 :

Ecoutez des extraits

Le chant des troubadours – Vol. 1 – AL0491  – 15€

Les Troubadours Aquitains : Guillaume de Poitiers – Marcabru – Jaufré Rudel – Gausbert Amiel
« Comme un orage au terme d’une journée lourde de tous ses parfums, les troubadours apparurent, aux XIIe & XIIIe siècles, dans ces centres d’intense créativité qu’étaient les cours des principautés occitanes indépendantes. L’érudit pourrait énumérer savamment tout ce qu’ils apportaient de neuf mais l’amoureux de leurs chants dira simplement qu’ils invitaient à sortir d’une passion, celle du moyen-âge, pour entrer dans une autre, celle que l’on pourrait appeler modernité…”.Christian Rapin

les titres :
1/ Companho, farai un vers desconvinen – Guillaume de Poitiers – 10’38”
No’m laissarai per paor – Guilhmen de Figuiera/Lo vers commenssa a son veil sen antic – Marcabru
2/ L’autrier a l’eissida d’abrui – Marcabru – 4’10”
3/ Bel mes quan son li fruch madur – Marcabru – 6’44”
4/ Lanquan li jorn son long en mai – Jaufré Rudel – 2’57”
5/ Ven aura douca – Anonyme – 6’14
No sap chantar – Jaufré Rudel
6/ Suite instrumentale – 3’57” /Quand lo riu de la fontana – Jaufré Rudel / L’autrier jost’una sebissa – Marcabru / Pax in nomine domini – Marcabru
7/ Quan lo rossinhols – Jaufré Rudel – 5’09”
8/ Breu vers per tal – Gausbert Amiel – 9’43”
9/ Dirai vos senes duptansa – Marcabru –
10/ S’anc vos amei – Anonyme – 5’14”
Lo vers comens quan vei del frau – Marcabru
11/ Pos de chantar m’es pres talentz – Guillaume de Poitiers – 8’14”
Jean Luc Madier : chant – Pascal Lefeuvre : vielle à roue – Thomas Bienabe : luth – Hervé Berteaux : flûtes, cromornes, chalémie – Maurice Moncozet : flûtes, chalemie – Jacques Détraz : derbouka, tablas, tambour à anneaux, bendhir – Enregistré à l’église de Montaut (47) en août, septembre 1991 par Christian Laborde – illustration: Isabelle Braud – Carmaprod . P & C 1991

Epuisé, disponible en collector
[wp_cart:Le chant des troubadours – Vol. 1 – AL0491:price:15:end

Ecoutez des extraits

Le chant des troubadours – Vol. 2 – AL0593  – 15€

Les Troubadours du Périgord : Arnaut Daniel – Guiraud de Borneil – Bertrand de Born – Arnaud de Mareuil
« .Des grands noms cités ci-dessus, le présent disque nous donne à entendre, d’une manière vivante et actualisée, par la voix ou les instruments, un florilège précieux des mélodies originelles, dont il s’efforce de rendre, à nos oreilles et notre sensibilité d’hommes d’aujourd’hui, toutes les subtilités et l’éternelle fascination. » Pierre Bec

Les titres
ARNAUD DE MAREUIL
1/ La grands beutats e’l fins ensenhaments
2/L’ensenhaments e’l prètz e la valors
BERTRAND DE BORN
3/Rassa, tan creis
4/ Ai ! Lemosin
5/ Chasuts sui de mal en pena
ARNAUD DANIEL
6/Sestina
7/Chançon do’lh mot son plan e prim
GUIRAUD de BORNÈLH
8/Reis glorios
9/ Non puèsc sofrir qu’a la dolor
10/ LÈu chançoneta e vil
Jean Luc Madier : chant . Hervé Berteaux : flûtes, cornamuses . Maurice Moncozet : flûtes, chalémie . Pascal Lefeuvre : vielle à roue Thomas Bienabe : oud . Jacques Détraz : daf, tambour à anneaux, bendhir, derbouka. Prise de son, mixage : Christian Laborde – Enregistré en la collégiale de Ribérac en Périgord – mai 1993

Le chant des troubadours – Vol. 2 – AL0593 :

Ecoutez des extraits

L’Art des Jongleurs – VOL.2 – AL0389 – 15€
PROMOTION
20% = 12€

Musiques du XIVe – Estampies italiennes, Guillaume de Machaut, Codex Faenza
« .Machaut, dont les nouvelles formules rythmiques, le chromatisme ou les libertés qu’il accorde à la partie soliste font a priori bon ménage avec les estampies telles que nous les percevons. .Mais il y a surtout « un cas Machaut » dans la lecture exclusivement instrumentale des ballades et virelais que donne ‘Ensemble Tre Fontane. A notre sens, ce choix prolonge et transcende les trois axes du modernisme de Machaut que nous avons relevé. » Xavier DAVERAT.

Les titres
1/ Chominciamento di gioa – Anonyme – estampie italienne – 3’41 »
2/ Tre Fontane – Anonyme – estampie italienne – 3’31 »
3/ Dame comment … – Guillaume de Machaut – ballade – 4’44 »
4/ Je ne cuit pas… – Guillaume de Machaut – ballade – 2’05 »
5/ Aymi, dame de valour… – Guillaume de Machaut – virelai – 2’50 »
6/ Isabela – Anonyme – estampie italienne – 6’19 »
7/ Principio di virtu – Anonyme – estampie italienne – 7’51 »
8/ Constancia – Anonyme – codex Faenza – 3’34″<
9/ Adiscort son desir e esperance – Anonyme – codex Faenza – 3’28 »
10/ Puisque ma dolour… – Guillaume de Machaut – virelai – 2’37 »
11/ Dame ne regarde pas… – Guillaume de Machaut – ballade – 3’52 »
12/ Parlamento – Anonyme – estampie italienne – 4’44 »
12/ Danse du Kardja – Jacky Detraz – 1’33 »
Pascal Lefeuvre : vielle à roue – Thomas Bienabe : luth – Maurice Moncozet : flûtes, chalemie – Jacques Détraz : derbouka, tablas, tambour à anneaux, bendhir – Enregistré en 1989 – studio Cimac – Cordes/Ciel – par Philippe Tessier Ducros.

L’Art des Jongleurs – VOL.2- AL0389 PROMOTION 20% = 12€ :

Ecoutez des extraits

L’Art des Jongleurs – VOL.1 – AL0187  – 15€
PROMOTION
20% = 12€

Musiques du XIVe – Estampies italiennes, rondeaux et virelais de Guillaume de Machaut, Maestro Piero, Andréas de Florentia.
Guillaume de Machaut se définit lui-même comme l’artisan de l’ancienne et de la nouvelle forge, à la fois continuateur de l’oeuvre des trouvères et le premier grand compositeur, au sens moderne du mot.
Poète et musicien virtuose, il utilise pour sa musique profane toutes les formes lyriques, monodiques et polyphoniques existantes en son temps : lais, virelais, rondeaux, ballades, motets.
Les titres
1/ Cosa crudel m’ancide Andreas de Florentina
2/ in pro – 7’02 – Anonyme – Estampie italienne
3/ c’est force de la vueil – 5’09 Guillaume de Machaut – Virelai
4/ gaité dolce parolette mie – 4’43 Maestro Piero
5/ belicha – 4’49 Anonyme – Estampie italienne
6/ ce qui soustient moy m’onneur et ma vie – 4’39 Guillaume de Machaut – Rondeau
7/ saltarello – 3’52 Anonyme – Estampie italienne
8/ dame je vueil endurer – 3’20 Guillaume de Machaut – Virelai
9/ tre fontane – 10’37 Anonyme – Estampie italienne
Pascal Lefeuvre : vielle à roue  – Maurice Moncozet : flûtes, chalemie
Enregistré en 1987 – studio Cimac – Cordes/Ciel – par Philippe Tessier Ducros.

L’Art des Jongleurs – VOL.1 – AL0187 PROMOTION 20% = 12€ :

Frais de port : tarif unique 3,50€

Frais de port :

A partir de 5cd, le 6ème est gratuit.

Pour l’étranger, nous consulter, merci

 Merci de votre visite, à bientôt dans nos rayons…